Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

extrait journal de bord PQF tome 8  du 30 juin 2011 : anniv de Clem. 

 

Oui. Mais qui est Clem ?


Au fil de mon inventaire (à la Prévert ?) je me plonge dans une série de 43X43 et 45X45, d’il y a peu d’années (j’avais 45 ans), mais qui semble déjà loin. Assez loin, pour redécouvrir. Et un peu découvrir. Des gens de dos, nus, avec surtout moi et elle en base de lignes.

 

DE-DOS-20094.jpg


Les reproductions numériques ne rendent pas ce que je vois. Le mélange matières très doux, mesuré. Toile de lin, papier, huile et glacis ou empâtements sur acrylique, bois. Comment la lumière peut s'embrouiller avec ça, là-dessus et là-dessous.

Je pense en particulier à une planche avec papier froissé, peluche, couleurs douces, terre et ciel, dans lequel la ligne d’une femme se pose, seule, et juste à côté, un rectangle de toile coloré, vif, petit, brouillon. L'outil numérique trébuche, et me trompe.

DE-DOS-20093.jpg

 

Ou à cette planche, à deux dos, un couple. Que j’appelle O2 (à cause d’une coupure journal sur le dos masculin). Une empreinte de main me signe sur leur côté, le bois ou le papier encore apparents à droite. Les deux corps, juste esquissés sur papier journal, légers rehauts sur la femme, les jambes encore empêtrées dans une grille de mots-croisés. Papier, mots, bois, tout se conjuguent dans un même temps d'une idée de peinture. une idée intime.

Je dis homme ou femme, car totalement détachés de moi, d'elle, ou tellement ça que plus de lien réel. D’une identité libre d’accès. Têtes en cercles comme bulle, planètes indéterminées et sans gravitation, en suspension sur les corps (parfois à l’endroit et à l’envers, hors de l’espace ordinaire). Pas du pur esprit, que de la légèreté. Une suggestion de ça. Dans cette série, je m’astreins à suggérer. Oxygène. Une envie d'inspirer ?

 

Détachés mais qui résonne.

DE-DOS-20099.jpg


Ce que je ressens, là, comme presque neuf ?

Une plénitude avec un questionnement infini, mais qui très curieusement, ne perturbe pas. M’apaise. Me suspend ? Dans presque Rien ? Un questionnement hors proportion et sans fond qui prolonge et amplifie ce curieux sentiment de plénitude… à partager.

Cette série semble ne pas plaire. Elle n’arrête personne… Ou, semble ne pas « forcer » le regard. Tous glissent. Comme une discrétion suggérée, une timidité dans la proposition de matières, ces couleurs, une pensée fuyante et… floue. D’une infinie douceur… d’être ? Je crois qu’il faut s’y attarder, prendre son temps. Lire l’original. Essayer. Et ne pas lâcher trop vite... Lire dans le temps, cet instant. Lire hors du temps, et se laisser tomber. Ou se laisser volé par cette vision.

 

Anecdote sur moi qui écrit :

mon « je vais changer » cartonne. Ça sent pleine oreille le best-seller. En 2 mois de pré-promo (à la mode Kiro) voilà 6 livres de vendus. 6, morbleu-ventredieu, comme dirait le comte Cul de Sac ! Que je vais devoir par ailleurs dédicacer (les 6?). Débordé de la plume...

Dès que je reçois la pile, la caisse, le semi-remorque de livres… Car encore rien sous la main. L'encre est au frais. Et pas évident que je fasse ma tâche fissa, car je me taille dès samedi en terre et mer de Bretagne.

 

Merci donc à :

Emilie, Isabelle, Sabine et Georges, Alexandre et Valérie, Séverine et Marie-Ange, les heureux collectionneurs de raretés littéraires. Avec bonheur, je les adoube chevalier PQF sur le pouce, et sur le champ. C’est un coup de pouce, sur le nez, puis le menton, qu’on doit appliquer sur le jeune nobliau dans un champs de lin au mieux, ou d’autre chose, au pire.

C’est comme ça que cela se fait… Parce que je viens de l’inventer ainsi. Un rite tout neuf pour l’occasion. Heureuses veinardes et heureux veinards !

 

Pour finir, quelques vieux trucs encore, sortis de sous leur poussières :

P1070602.JPG

petite foule vers 1987

 

P1070608.JPG

 femme qui fume n°1 vers 1993

 

P1070605.JPG

 femme qui fume n°2 vers 1993

 

P1070604.JPG 

femme qui fume n°3 vers 1993

 

P1070609.JPG 

Paysage de peinture, vers 2004... le plein de matières qu'on ne devine pas sur ce plat d'écran, si plat...

Tag(s) : #extraits - JOurnal de BOrd PQF?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :