Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un autre cinéma sur fauteuil rouge, le soir, devant "9 mois ferme" Dupontel (Albert), que je recommande.

Dans un autre cinéma sur fauteuil rouge, le soir, devant "9 mois ferme" Dupontel (Albert), que je recommande.

Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...

In the land of the head hunters,

d’Edward S.Curtis.

 

Sur une piste, je flaire. Un chasseur de têtes. Non. Plusieurs chasseurs de têtes. Chevelus, sinon hirsutes. Ils dansent et gigotent dans leurs mains des têtes. Pas des factices, elles saignent encore, on dirait. L’image est floue, je vous jure, vraiment floue et troublante. Grand palais, dans le coin qui donne sur le pont, sur un grand écran et pas sur mon petit mac de rien du tout où j’attends l’email qui me propose le job de moins que rien.

En noir et blanc comme mes "roses" en peinture, je croise des Kwakwaka'wakw. Sans les peintures de guerres. La mer, encore, comme normale dans ma vie et mes rencontres, une chasse à la baleine, des canoës, des lions de mers qui font plouf. De l'action, en muet.

 

Juste après les mouettes du jardin des Tuileries que je viens de traverser - pour rejoindre Félix - que je trouve particulièrement grasses et, pas farouches. Tout est « juste » lorsque bien Flou.

Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...

Chasseurs de têtes et d’esprits, bien enfumés, avec plumes et peau de phoque, huile de poisson.

 

 

(un invité lors d’une fête, lance pour défi de boire à pleine bouche une lampée de cette huile. Ça rigole bien chez les indiens du nord).

Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...

Sinon, il y a bien une histoire de Roméo et Juliette à plume et peau de phoque, avec du sorcier du sang et du feu. Une noyade finale pour en finir avec le méchant qui a voulu se faire une esclave de Juliette (au début de l'article, la photo de l'héroïne).

 

Une iles des morts plein de crânes où le héros, Motana, voit des trucs sur un écran de fumée, mieux qu'Hamlet.

 

Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...

Les Kwakwaka'wakw ? (ou Kwakiutl) peuples du détroit de la Reine Charlotte région de la côte centrale de la Colombie-Britannique , Canada)

Lire Jim Harrisson

voir travail photo d’Edward S-Curtis : "sur la trace des nations indiennes".

Bon !

 

C'était donc Vallotton et les chasseurs de têtes (et qui ne scalpent pas, mais qui coupent les têtes)

 

Alors se pose la question : celles du film, sont-elles vraies ou fausses ? (casting d'enfer pour une figuration sanglante) 

Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Et les chasseurs de têtes...
Curieux des choses de l’énergétique ?
Ou, du flaire pour un mieux être qui sort de l’ordinaire ?
Alors =>
Visitez vite le site de ma naturo-sirène, avec
des dates d’atelier et formation sous peu,
pour vous transporter dans l’autre dimension
du soin :
La queue pour Dior et mon bonjour attendri aux députés (non, je blague !)La queue pour Dior et mon bonjour attendri aux députés (non, je blague !)

La queue pour Dior et mon bonjour attendri aux députés (non, je blague !)

Tag(s) : #Art actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :